Laurent est l’invité du 2ème épisode du podcast Born To Shine. Dans cet épisode, il nous parle de son parcours étudiant « modèle » et du déclic qu’il a eu, qui va marquer un tournant dans sa vie. Comment il s’est obligé à aller jusqu’au bout de ses études pour décrocher sa « bouée » et se sentir enfin libre de sauter dans le grand bain de l’entreprenariat !
Aujourd’hui, Laurent est facilitateur graphique (oui c’est un métier, bien que peu connu encore) et auteur du blog Les Joyeux Gribouilleurs.
Suite à son passage sur le podcast, il a décidé de partager avec toi un article très personnel bourré de conseils super utiles pour t’aider à t’écouter et ainsi trouver ta voie ! Bonne lecture 😉

Podcast Born To Shine – Episode 2 : Décider de s’écouter avec Laurent Letang

« Il faut souffrir pour être étudiant »

Tout au long de mes études, je me suis senti tiraillé entre :

  • d’un côté la frustration toujours plus forte de ne me sentir ni heureux ni à ma place
  • de l’autre le besoin inexplicable de devoir continuer à être excellent dans mon cursus.
Etudiant tiraillé pendant ses études – par Laurent Letang @LesJoyeuxGribouilleurs

J’ai mis fin à ce tiraillement à la fin de mon parcours, une fois mes diplômes en poche. Ce n’est qu’à partir de ce moment-là que je me suis autorisé à prendre du recul et à me réorienter. J’ai pris mon courage à 2 mains et j’ai sauté dans le grand bain de ma vie, celui qui devait me permettre d’être heureux et épanoui à ma façon.

Sauter dans le grand bain de l’entrepreunariat – par Laurent Letang @LesJoyeuxGribouilleurs

Cela n’a pas été sans mal, car durant les 7 années de mes études, j’ai oscillé mille fois entre cette petite voix qui me disait « Pars ! » et cette autre voix qui me disait « Reste ! ».

7 années de doutes, d’incertitudes, de remise en question et de renoncement. Je me disais « Changer pour quoi faire ? », « Il faut avoir un CV béton, sinon pas de boulot », « Si c’était facile, tout le monde le ferait », etc.

Bref : 7 années où il m’a semblé normal de devoir souffrir. C’est bien connu : « Il faut souffrir pour être beau », non ? Inconsciemment, j’avais accepté de renoncer à mon bonheur et à mon épanouissement pour étudier.

Le poids des études pour les jeunes – par Laurent Letang @LesJoyeuxGribouilleurs


L’école de la vie en 3 étapes

L’école de la vie VS les études – par Laurent Letang @LesJoyeuxGribouilleurs

Aujourd’hui, j’ai monté mon entreprise. Et quasiment rien de ce que j’ai appris pendant mes études ne me sert au quotidien. J’utilise un bagage que j’ai rempli au cours de ma vie professionnelle, pas pendant mes études.

Alors j’aurais envie de vous dire : « Stop ! Arrêtez tout ! Le jeu n’en vaut pas la chandelle ! ».

Mais je ne suis pas vous : ce choix ne m’appartient pas. Et il se pourrait même qu’il ne soit pas de bon conseil dans votre situation.

Toutefois, quelque soit votre parcours, une chose est sûre : la vie passe vite. Le plus tôt l’on construit la vie de ses rêves, le plus longtemps on peut en profiter !

Or, construire la vie de ses rêves n’est pas quelque chose que l’on nous enseigne à l’école ou pendant nos études. Alors comment faire ?

Construire sa vie ne s’apprend pas à l’école – par Laurent Letang @LesJoyeuxGribouilleurs

Pour ma part, voici grosso modo les étapes par lesquelles je suis passé :

  • Prendre du recul (pour ne plus courir comme un hamster dans ma cage)
  • Oser m’affirmer (oser dire ce dont je ne voulais plus. Et plus dur encore pour moi : oser dire ce que je voulais)
  • Apprendre à surmonter les obstacles (chercher comment faire réussir mes projets plutôt que de chercher de nouvelles « opportunités » à l’extérieur dès qu’un doute ou une insatisfaction pointe le bout de son nez)
Les 3 étapes de l’Ecole de la Vie – par Laurent Letang @LesJoyeuxGribouilleurs

On ne nous apprend pas à passer à travers ces 3 étapes à l’école. Faîtes-vous accompagner. Surtout si comme moi votre désir de vivre votre vie est plus intense que celui de recevoir des médailles.


13 questions pour trouver ce pour quoi je suis fait

Avec le recul, j’ai l’impression que si j’avais répondu avec sincérité à certaines questions avant ou pendant mes études, j’aurais peut-être effectué les 3 étapes plus rapidement.

Je vous livre ces questions ci-dessous, dans l’espoir qu’elles vous soient utiles :

  • Pour prendre du recul et comprendre mes choix sans être influencé :
  1. Quelles sont les vraies raisons pour lesquelles je reste dans mon cursus ?

Pour moi : j’avais peur de ne pas pouvoir vivre la vie de mes rêves et de devoir « galérer » si je n’étais pas excellent

  1. En restant, je dis « OUI » à …

Pour moi : je disais OUI au besoin de sécuriser un avenir épanouissant

  1. J’aurais envie de faire autre chose pour dire « OUI » à …

Pour moi : j’envisageais d’autres cursus pour dire OUI à mes « rêves », mon bonheur, mon épanouissement maintenant

  1. Quelles sont les raisons qui m’empêchent de suivre mon rêve maintenant ?

Pour moi : la peur d’échouer. La peur de suivre un cursus plaisant et épanouissant mais de me retrouver sans emploi à la fin

  1. Qu’est-ce que j’aime faire au quotidien et pour quoi je me sens doué.e, à l’aise ? (Appelons-cela l’Activité, avec un « A » majuscule)

Pour moi : dessiner, faire de la mise en page

  • Pour me lancer, oser m’affirmer et construire mon projet petit à petit :
  1. Comment intégrer l’Activité dans mon quotidien sans prendre un risque démesuré ?

Pour moi : j’aimais le graphisme et la mise en page : j’aurais pu me payer de petites formations sur le sujet, ou encore chercher à mettre en page gratuitement les bulletins de communication d’une association, etc.

Cela aurait été un risque mesuré car j’aurais pu le faire en parallèle de mes études, sans prendre le risque de me réorienter tout de suite.

  1. Comment entrer en relation avec des groupes de personnes qui font l’Activité (clubs, forums, amis, etc.) ?

Pour moi : dans un club, une formation en ligne ou en côtoyant des étudiants dans ce domaine

  1. Et bien sûr, comment trouver un.e ami.e intéressé.e par la même Activité et avec qui me motiver à faire tout ça ?

Pour moi : peut-être en commençant tout simplement par en parler autour de moi pour voir les personnes également intéressées dans mon entourage

  • Pour apprendre à surmonter les obstacles :
  1. Est-ce que j’ai tendance à expliquer pourquoi quelque chose n’est pas possible ou au contraire à chercher comment le rendre possible ?

Pour moi : je n’avais pas conscience de mes idées préconçues. Alors que je n’avais posé la question à personne, j’étais convaincu que graphiste était un métier mal payé dans lequel j’aurais eu peur de m’ennuyer au bout d’un moment. Je ne me posais pas la question : comment faire en sorte que cela soit mieux payé ? Comment faire du graphisme sans m’ennuyer ? Je m’expliquais pourquoi cela n’allait pas être possible et pourquoi il valait mieux que je continue mes études d’ingenieur. #Préjugé

  1. Si je ne sais pas comment le rendre possible, comment trouver quelqu’un à qui demander ?

Pour moi : vous aurez compris que si j’avais parlé à un graphiste, cela aurait peut-être pu m’aider !

  1. Si j’ai trouvé quelqu’un qui pourrait m’aider, comment le/la contacter ?

Pour moi : contacter un graphiste n’aurait pas été compliqué Google -> téléphone -> rendez-vous !

  1. Si l’Activité vous plaît, comment pouvez-vous vous améliorer ?

Pour moi : commencer un cours de graphisme ou parler à un graphiste m’aurait peut-être donné des pistes pour en faire une activité bien payée et pas ennuyeuse. Peut-être en allant vers le montage vidéo, les vidéos d’animation, etc.

  1. Comment pourriez-vous consacrer plus de temps à l’Activité ?

Pour moi : bien qu’ayant été en classes préparatoires, j’aurais pu me sacraliser une heure à deux heures par semaine pour suivre un cours de graphisme ou réaliser des graphismes pour une association. Il s’agissait d’une décision à prendre et d’un peu d’organisation. Par ailleurs, j’aurais peut-être fini par être payé pour certaines prestations, ce qui m’aurait sans doute amené à consacrer plus de temps au sujet


En quoi ces étapes et ces questions m’ont aidé ?

Prendre du recul, oser m’affirmer et apprendre à surmonter les obstacles m’a permis de préciser mon projet au fur et à mesure. Au début, je pense qu’il est normal de ne pas savoir exactement quoi faire.

Pour ma part, mon projet s’est précisé à mesure que j’y consacrais du temps. Cela m’a amené, lentement mais sûrement, à créer mon entreprise et à être aujourd’hui payé pour faire ce que j’aime faire.

En mode explorateur : tracer son chemin en même temps qu’on le découvre – par Laurent Letang @LesJoyeuxGribouilleurs

Dans tous les cas, si vous voulez vivre votre vie selon vos rêves, vous devrez créer votre propre chemin. C’est bien cela qui est pétrifiant. Mais peut-être qu’un bon début sera, comme moi, de trouver la volonté et de vous donner les moyens de commencer petit à petit à faire les choses qui comptent pour vous ?

En tous cas, si votre désir de vous réaliser est tout aussi farouche que le mien, je vous souhaite, le moment venu, de trouver le courage de quitter la berge. Sautez et apprenez progressivement à vous écouter et à vous réaliser : vous verrez que vous savez étonnamment bien nager dans le grand bain de votre vie 🙂

Bon épanouissement,

Laurent

Et pour finir

Je te laisse sur les recommandations de Laurent :
– Livre : Olivier Roland « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études« 
– Site : Gunther Pauli L’économie bleue
– Podcast : Episode 3 de Born To Shine avec Laurent Letang

Comment étudier sans renoncer à son épanouissement

La Newsletter

Envie de réussir ta vie tout en t’épanouissant ? Rejoins la communauté Born To Shine !
Inscris-toi pour recevoir chaque mercredi la dernière actu de Born To Shine directement dans ta boîte mail (le dernier article du blog ou épisode du podcast) !

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Newsletter

Inscris-toi pour recevoir chaque mercredi mes conseils pour trouver TA voie & réussir tes études directement dans ta boîte mail ! 💌

Et découvre immédiatement, ton 🎁 cadeau de bienvenue !

Challenge Gratuit

3 jours pour trouver TA voie étudiante

Un challenge gratuit en 3 jours pour trouver tes voeux ParcourSup

Du Mercredi 19 au Vendredi 21 Janvier


*Accès Replay pour les inscrites

Guide Gratuit

Pour trouver ta propre voie étudiante !

Tu es stressée par tes choix d’orientation post-bac et tu ne veux pas prendre le risque de te tromper de voie ?!

Télécharge mon guide gratuit dans lequel je partage mes meilleurs conseils pour t’aider à trouver ta propre voie et réussir tes études !

💌 Inscris-toi à la Newsletter Born To Shine et reçois ton 🎁 de bienvenue !

YEAH !
Ton inscription a bien été prise en compte

 Tu vas recevoir ton Bonus directement dans ta boite mail d’ici quelques minutes .
Si tu ne le vois pas d’ici 24h, pense à vérifier tes spams.

Sophie <3