« Quoi ? « Mettre de l’argent de côté » ? Mais elle est pas bien elle ! Je galère déjà à joindre les 2 bouts chaque mois et elle voudrait que je me serre encore plus la ceinture pour voir s’empiler sur un compte de l’argent que je ne devrais pas toucher … Mouais, elle est folle ! » Si c’est ce que tu penses, je te comprends totalement ! C’est exactement ce que je me suis dit aussi quand on m’a parlé d’épargne alors que j’étais encore étudiante et que je devais me débrouiller avec 350€/mois pour vivre ! Et pourtant c’est vraiment la meilleure suggestion qu’on m’ait faite …

Epargner avec un budget étudiant

Mettre de l’argent de côté, quand on est étudiant et qu’on vit déjà avec un petit budget serré, est un vrai challenge !
En effet, cela repose principalement sur 2 actions : tenir à jour ses comptes et avoir une vision précise de ses objectifs.
Si tu souhaites apprendre à mieux gérer ton argent, tu peux retrouver mes 4 astuces sur ce précédent article : « comment mieux gérer son budget étudiant ?« . Tu pourras notamment à la fin de l’article télécharger gratuitement mon modèle Excel de Budget Etudiant. Il t’aidera au quotidien à tenir tes comptes et ainsi à mettre un peu d’argent de côté.

3 astuces pour débuter son épargne étudiante

Pour t’aider à épargner, même avec un petit budget étudiant, voici quelques suggestions :

  • virer la somme à économiser en début de mois : tu évites ainsi de te laisser « piéger » à chaque fin de mois en découvrant que tu n’as plus cet argent disponible sur ton compte. Et si tu es en difficultés pendant le mois, tu peux toujours récupérer cette somme.
  • programmer un virement automatique : ainsi tu n’as plus à penser toi-même à mettre cet argent de côté, ta banque le fait pour toi. Tu peux à tout moment suspendre temporairement ou annuler définitivement un virement automatique. Et cela te permet de mettre un peu d’argent chaque mois de côté. Sans t’en rendre compte, ces petites sommes accumulées te feront un bon matelas !
  • commencer « petit » : quelque soit son revenu, économiser signifie toujours la même chose : retirer une partie de son revenu disponible pour sa vie courante afin de la placer ! C’est donc quelque part, un peu se « priver ». Mais se « priver » ne veut pas forcément dire « se frustrer ». Et pour éviter cela, il vaut mieux commencer en économisant de petites sommes, à la hauteur de ses revenus du moment. A l’époque où j’étais étudiante, ma maman me donnait 350€/mois pour vivre, donc je n’économisais que 50€/mois. Aujourd’hui, j’ai un revenu environ 7 fois supérieur et mon épargne a suivi exactement la même courbe !

Je me permets d’interrompre ta lecture, juste pour te rappeler que je suis coach professionnelle et que j’aide les jeunes, de 15 à 25 ans, à s’épanouir en traçant leur propre chemin.

Alors, si malgré cet article, tu n’y arrives pas seul.e.
N’hésite pas à me contacter. Le 1er RDV est gratuit.


2 bonnes raisons de commencer à épargner

Une fois que tu es confiant.e sur ta capacité à gérer ton budget étudiant, il est important de t’interroger sur tes objectifs : pourquoi et pour quoi souhaites-tu épargner ?

  • Le 1er « pourquoi » évoque les raisons personnelles qui vont te pousser à mettre de l’argent de côté. Est-ce par peur de te retrouver sans argent disponible en cas de coup dur ? Ou bien parce que tu as déjà un projet en tête que tu souhaiterais réaliser ? …
    Nous sommes en général poussés à agir par crainte ou par motivation. Et toi, quel est ton moteur ?
  • Le 2ème « pour quoi » cherche à savoir vers quoi tu vas mettre à profit cet argent économisé. Est-ce pour un jour acheter un logement ? Faire un beau voyage ? Monter ton entreprise ? … Les possibilités sont infinies et toi seul.e a les réponses !

Avoir conscience des raisons qui nous poussent à économiser (« pourquoi »), sans avoir de but précis (« pour quoi ») peut nous entrainer à ne pas tenir cet engagement.
A l’inverse, avoir un projet spécifique en tête (« pour quoi »), sans trouver de raisons personnelles suffisamment fortes (« pourquoi ») pour nous inciter à faire des économies ne sera pas suffisant pour nous permettre de réaliser, à terme, ce projet.
Tu le comprends, c’est donc la combinaison des 2 « pourquoi » et « pour quoi » qui rend sa motivation, à mettre de l’argent de côté régulièrement, encore plus forte !

Epargner avec un budget étudiant

Economiser avec un but précis & personnel

Des économies pour faire face aux imprévus

Dans ma vie, j’ai, au travers de mes parents, connu des périodes d’opulence financière, où j’étais très gâtée. Mais aussi des périodes vraiment difficiles financièrement, où le moindre centime comptait et où on se serrait la ceinture !
Ces moments m’ont fait réellement prendre conscience que l’argent est un flux : il va et vient. Qu’on peut être pauvre un matin et riche le soir mais aussi tout perdre le lendemain …
C’est donc d’abord la peur de revivre des périodes de privation, qui m’ont incitée, dès que j’ai commencé à gagner un peu d’argent pendant mes études, à ne pas tout dépenser et à toujours en placer une partie.
Car je voulais pouvoir faire face aux coups durs imprévisibles de la vie. Mais aussi être capable de me débrouiller, sans devoir toujours compter sur ma maman, qui faisait déjà d’énormes efforts financiers pour moi !

Cependant, il s’agit là d’une vision pas toujours motivante à économiser et surtout qui peut entrainer des angoisses chez certains. Notamment lorsque l’on cherche à être le plus dans le contrôle possible. Car ni l’argent, ni la vie ne se contrôlent totalement.
Il faut donc plutôt chercher à identifier et anticiper certains de ces « imprévus ».
Par exemple : devoir faire face à la réparation d’un appareil ménager (four, lave-linge), à l’entretien de son véhicule, à un souci de santé pour lequel il faudrait avancer la somme avant de se faire rembourser, aux impôts (taxe d’habitation) … Et ces imprévus ont en général un coup élevé, qui peut être difficilement gérable si on n’a pas une petite marge de manoeuvre.
Mais certains de ces « imprévus » peuvent être aussi plus joyeux comme les anniversaires (surtout quand il y en a plusieurs dans le même mois (coucou les bébés d’avril/mai/juin !), les grandes sorties (festival, concert…) ou week-end improvisés…
Personne, dans ces cas là, n’a envie de ne pas faire partie de l’aventure sous prétexte qu’il n’a pas un sous de côté pour s’autoriser un extra !

Alors 2 choix s’offrent à soi : se priver un peu (ou beaucoup en fonction du coût) le mois de cet imprévu ou bien utiliser cette réserve d’argent qu’on s’échine à mettre de côté chaque mois !
OK ça fait presque mal d’y toucher enfin, mais quel soulagement de voir qu’on a bien eu raison de se priver un peu pour finalement être plus serein.ne et pouvoir en profiter pleinement le moment venu !

Economiser avec un but précis & personnel

Une réserve d’argent pour réaliser ses rêves

Etant du coup plutôt une étudiante économe, j’amassais au fur et à mesure une petite somme d’argent qui dormait à la banque. Un jour je me suis demandée ce que je rêverais de faire de cette somme, si je m’autorisais à la dépenser dans un but précis.
Mon premier objectif a été d’ordre « pratique », je me suis dit qu’il fallait que je passe mon permis. Honnêtement, entre nous, c’était plutôt pour être débarrassée de cette pression et « libre » si un jour j’en avais besoin.

J’ai travaillé tout un été pour me payer un stage intensif. Certes cet été là, je n’ai pas beaucoup vu le soleil, car quand je n’étais pas au travail, je révisais mon code ou passais des heures à conduire. Mais après 2 mois et demi intenses et 45h de conduite, j’ai obtenu mon permis du 1er coup !
Ce sont les 2500€ les mieux investis de mon épargne étudiante 😀

Mon 2nd projet est venu juste après, je venais d’entrer en master et savais la fin de mes études « proche ». Alors pendant 2 ans, j’ai mis chaque mois un peu d’argent de côté pour m’offrir mon plus grand rêve : une aventure à l’autre bout du monde !

Résultat je suis partie 1 an en Australie avec environ 6000€ en poche (entre des petites sommes économisées chaque mois mais aussi l’argent de mes petits boulots à chaque vacance et parfois celles de mes cadeaux d’anniversaire/Noël).
Cette somme économisée s’est révélée être la meilleure dépense que j’ai faîte ! Sans cette aventure, je ne serais jamais devenue la personne que je suis aujourd’hui !

Cependant comme tu le vois, mettre de l’argent de côté pour vouloir réaliser ses rêves n’est pas non plus si simple. Cela demande de faire des choix et parfois des sacrifices.
Quand mes amies m’ont proposé de partir une semaine en vacances avec elles, l’été précédent mon départ en Australie, j’ai dû refuser… Car cela aurait amputé de 400€ mon projet !
Et certes, ce n’est peut être rien sur le total de ma somme. Mais 400€, c’est ce que m’a couté mon expédition de 4 jours dans le désert d’Uluru, les 3 jours sur un voilier à la Grande Barrière de Corail ou encore 1 semaine en Indonésie sur une île paradisiaque !
Alors non, je ne regrette pas d’avoir dû, le coeur serré, dire non à mes amies et rester seule un été de plus à bosser à Paris, quand elles se la coulaient douce à Barcelone !

Mais on ne peut faire ces choix et ces sacrifices qu’en ayant pleinement conscience de ce qui nous pousse à les faire, de ce qui nous attend au bout de notre projet et ce à quoi on renoncerait sinon.
Et pour cela le meilleur moyen reste d’anticiper et de planifier le coût financier de son rêve. C’est aussi le premier pas pour le rendre plus concret et accessible !
Pour ma part, j’avais fait des recherches sur tout ce que je rêvais de voir et de vivre une fois que je serais en Australie ! J’avais des photos de ces endroits qui me faisaient rêver partout dans mon studio et je connaissais déjà (à peu près) le prix de ces expériences. Ainsi je savais en toute connaissance de cause que dire « YES » à Barcelone, c’était dire « Bye-Bye » à la Grande Barrière de Corail !

Quels types de comptes d’épargne privilégier ?

Je ne suis pas experte en placement financier et encore moins banquière ! Je n’ai aucune action ou participation avec une quelconque banque… L’idée n’est donc pas de faire de la promotion de services bancaires.
Mais juste de te montrer qu’il existe des comptes d’épargne qui peuvent t’aider à économiser pour aussi bien faire face aux imprévus avec la possibilité d’accéder à cette somme à tout moment, mais aussi bien réaliser tes rêves avec un taux d’intérêt stable.

Le Livret A et le LDDS (livret de développement durable et solidaire) sont en général les 2 plus faciles d’accès même pour les mineures et personnes sans revenus fixes.
En général, on ouvre d’abord un Livret A, car un peu moins taxé qu’un LDDS. Et une fois qu’il arrive à son plafond, on ouvre en complément un LDDS.
Si l’on souhaite que son épargne puisse fructifier lentement (taux d’intérêt faible mais stable) et rester toujours accessible (faire facilement des virements sans frais entre son compte épargne et son compte courant), ces placements peuvent être un bon début.
De plus ces types de services ne demandent qu’un montant minimal très faible à l’ouverture.

Si tu es intéressé.e pour commencer à te constituer une épargne, je t’invite à te renseigner sur les différents placements pour vérifier celui qui correspondrait le mieux à ta situation et à en discuter avec tes parents ou ton conseiller bancaire.

Quels types de comptes d’épargne privilégier ?

Et pour finir

Je te laisse sur ces recommandations :
– Podcast : Les couilles sur la table épisode « Le patrimoine, enjeu capital »
– Podcast : Budget chéri « #31 Court-on après l’argent, le bonheur ou le sens ? »
– Livre : « L’homme sans argent » de Mark Boyle
– Article : Ca commence par moi « Je choisis une banque éthique et solidaire »

Modèle de Budget Excel gratuit

Si tu souhaites apprendre à gérer ton argent, tu peux (re)lire l’article « comment mieux gérer son budget étudiant » et compléter le formulaire ci-dessous pour recevoir mon modèle de Budget Excel.

En cliquant sur « Recevoir », tu acceptes de partager ton adresse e-mail avec Born To Shine, afin de recevoir toutes nos communications. Tu peux te désabonner à tout moment à l’aide du lien correspondant disponible dans les e-mails. Pas d’inquiétude ton adresse mail ne sera jamais ni cédée, ni revendue.

Modèle de suivi Budget Excel pour étudiant

La Newsletter

Envie de réussir ta vie tout en t’épanouissant ? Rejoins la communauté Born To Shine !
Inscris-toi pour recevoir chaque mercredi la dernière actu de Born To Shine directement dans ta boîte mail (le dernier article du blog ou épisode du podcast) !

Categories:

No responses yet

  1. La définition d’un objectif avec la distinction entre pourquoi et pour quoi m’a beaucoup aidé. Merci pour cet article utile, intéressant et très bien écrit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Newsletter

Inscris-toi pour recevoir chaque mercredi mes conseils pour trouver TA voie & réussir tes études directement dans ta boîte mail ! 💌

Et découvre immédiatement, ton 🎁 cadeau de bienvenue !

Challenge Gratuit

3 jours pour trouver TA voie étudiante

Un challenge gratuit en 3 jours pour trouver tes voeux ParcourSup

Du Mercredi 19 au Vendredi 21 Janvier


*Accès Replay pour les inscrites

Guide Gratuit

Pour trouver ta propre voie étudiante !

Tu es stressée par tes choix d’orientation post-bac et tu ne veux pas prendre le risque de te tromper de voie ?!

Télécharge mon guide gratuit dans lequel je partage mes meilleurs conseils pour t’aider à trouver ta propre voie et réussir tes études !

💌 Inscris-toi à la Newsletter Born To Shine et reçois ton 🎁 de bienvenue !

YEAH !
Ton inscription a bien été prise en compte

 Tu vas recevoir ton Bonus directement dans ta boite mail d’ici quelques minutes .
Si tu ne le vois pas d’ici 24h, pense à vérifier tes spams.

Sophie <3