Comme on a pu le voir dans l’article précédent, douter n’est ni mal ni grave. C’est un excellent processus de remise en question. Ce qui peut être néfaste en revanche, c’est de douter trop : trop souvent ou trop longtemps.
Pour t’aider à arrêter de douter de toi et des décisions que tu prends, il y a plusieurs techniques et chacune a ses propres spécificités. Trouve celle qui s’adapte à ta personnalité.

« Tu veux un conseil ? N’écoute pas ceux qui te donnent des conseils ! »

Lorsqu’on doute d’une décision que l’on doit prendre (ou que l’on a déjà prise), en général c’est que l’on doute de son propre jugement. C’est-à-dire que l’on n’a pas suffisamment confiance en soi pour se sentir capable de faire le bon choix.

Dans ces cas-là, la solution qui nous apparaît la plus simple, efficace et rapide consiste à se tourner vers quelqu’un qui nous inspire confiance, pour justement lui demander « conseil ». Or un conseil n’est qu’un avis, une recommandation; c’est-à-dire que c’est l’opinion d’une personne différente de soi, avec peut-être des ressources (financières, émotionnelles, intellectuelles) tout aussi différentes des nôtres. Pourtant bien souvent, on omet qu’il n’est ni expert, ni dans nos baskets; et on accorde une valeur trop importante à sa parole.

De ce fait, lorsque l’on doute de soi, il est important d’accorder une attention particulière à choisir les personnes vers lesquelles on se tourne. Car, malgré toutes les bonnes intentions derrière leur conseil, ce qui semble bien pour cette personne ne sera peut-être pas adapté pour toi.
C’est pourquoi, le meilleur moyen de faire face à tes doutes, est de t’écouter toi d’abord pour trouver en toi-même les réponses.

3 techniques personnalisées pour cesser de douter

Alors bien sûr, après une telle phrase « magique », je ne vais pas te laisser comme ça … Je te dis ci-dessous comment, en fonction de ta personnalité, apprendre à t’écouter. Que tu sois plutôt « bavard.e », « dans ton monde », ou bien « observat.eur/rice », choisis la façon de faire taire tes doutes qui te paraît la plus appropriée :

Si tu es oral.e : verbalise ton ressenti

Quand tu fais face à un problème, tu as besoin d’aller voir les autres. Plus tu vois de monde et échanges avec eux, plus tu penses te rapprocher de la solution ?
Ce que tu recherches, c’est une oreille attentive et apaisante. Pouvoir expliquer ta situation et que l’on compatisse pour toi, que l’on te soutienne et réconforte. Sans te brusquer avec des « y’a-qu’à-faut-qu’on », des « et-si-tu-faisais-ci-ou-ca ». D’ailleurs dans ces cas-là, tu n’écoutes même plus ce qu’on te dit, réfugié.e dans ta bulle de pensées et d’émotions.

Si tu te retrouves dans cette description, tu es probablement une personne qui a besoin de verbaliser ce qu’elle ressent. Tu as beau savoir que tu vis des choses intenses, c’est en t’entendant les dire à haute voix que tu prends, parfois, pleinement conscience de leur impact sur toi. Ainsi, en l’extériorisant tu les conscientises, et cela te permet de voir plus clair en toi. Une fois ta tête et ton coeur sortis de ce brouillard, c’est à ce moment-là que tu es capable de trouver par toi-même la solution.

Dans ce cas, il sera important pour toi de pouvoir parler ouvertement et librement de ce qui te tracasse à une personne de confiance. Tourne-toi vers une personne qui sera pleinement capable de d’écouter, sans t’interrompre ni te faire de suggestions. Un membre de ta famille, un.e ami.e, une personne du corps enseignant ou même un.e psy parfois, peut être la bonne personne pour t’écouter.
Tu peux aussi enregistrer tes propres réflexions à haute voix et les réécouter un peu plus tard. Sois particulièrement à l’écoute des mots précis que tu as employés, leurs significations … Cela raisonnera en toi pour t’apporter un nouvel éclairage sur ta propre situation.

Pour arrêter de douter, verbalise ton ressenti.

Si tu es visuel.le : matérialise ta pensée

Quand tu cherches une solution à un problème, tu as besoin de le « coucher sur papier » ? Que ce soit en dessinant, en écrivant ou même juste un collage, mais il faut que ça s’inscrive ! Sinon tu as l’impression de t’éparpiller, d’être confus.e, brouillon.ne, bref dans le brouillard ….
Pour y voir clair, tu as besoin de le voir tout court, que ce ne soit plus seulement dans ta tête (vaste espace immatériel où tu pourrais te perdre) ou des paroles « en l’air » … Mais enfin « noir sur blanc », posé !

Cette description te parle ? Alors, tu es probablement une personne « visuelle ». Toi, tu as besoin de voir l’invisible (concept, idée, pensée…) pour le comprendre. Et ainsi en l’extrayant de ta tête pour le placer devant tes yeux, tu arrives à voir les choses sous un nouvel angle. A partir de ce moment-là, le brouillard se dissipe et tout s’organise dans ta tête pour te permettre de trouver en toi la solution qui te correspond.

Si c’est ton cas, les listes de « pour/contre » (« avantages/inconvénients » ou « bénéfices/risques »), les journaux intimes, les wishlist (liste de rêves), les tableaux de visualisation ou encore le mind mapping (carte mentale) seront autant d’outils que tu pourras utiliser. En fonction de ton appétence pour la rédaction ou la création, tu te sentiras plus à l’aise avec certains plus que d’autres.
Et surtout, n’hésite pas à le mettre bien en évidence, quelque part où tu pourrais le voir chaque jour !

Matérialise ta pensée pour faire face à tes doutes

Si tu es mental.e : recentre ton esprit

Quand tu dois prendre une décision, tu ressasses le sujet dans ta tête encore et encore … jusqu’à avoir l’impression que ta tête va exploser ?
Pourtant tu adores ça réfléchir, te creuser la tête… Ton kiff à toi, c’est ce moment où, Euréka!, tout.e seul.e perdu.e dans tes pensées, tu vas trouver le point qui fait que ça bloquait et que, tout d’un coup, tout devient plus fluide et rentre dans l’ordre … Mais aussi incroyable que cela puisse paraître à certains, tout ceci se passe uniquement dans ta tête !

C’est pourquoi, si tu te retrouves dans cette situation, tu es de ce.ux/lles qui vont avoir besoin de se « vider l’esprit ». Toi, tu as besoin de faire de la place dans ton cerveau, justement, pour que tous tes neurones soient concentrés sur la résolution de ton problème.
Et aussi paradoxal que cela puisse paraître, pour permettre à tes neurones de se concentrer sur ton problème majeur, il faut d’abord qu’ils se soient dépensés sur d’autres sujets !

Un peu comme des enfants qu’on emmène se dépenser au parc, avant de rentrer à la maison faire leurs devoirs 😉 Occupe tes neurones avec une autre activité, afin de les empêcher de continuer à ressasser la même question. Et non, rassure toi, ce n’est pas en arrêtant d’y penser pendant un moment que tu vas « perdre du temps ». Puisque, de toute façon, tu tournais en rond dans tes pensées, alors prendre un peu de recul va permettre à ton cerveau de revenir frais et dispo avec une nouvelle perspective sur ta réflexion.

Pour faire ce vide, tu peux pratiquer une méditation « classique », mais tu peux aussi t’autoriser à passer une soirée de détente en famille ou avec tes ami.e.s (en bannissant de votre conversation le sujet de ton doute), te plonger dans un livre le temps de quelques chapitres (évite à tout prix la TV, une série ou un film); ou bien aller courir, pratiquer une activité manuelle (cuisiner, bricoler, peindre, jouer d’un instrument …).
L’idée étant, comme tu l’as compris, de réorienter ton cerveau à se concentrer sur autre chose, jusqu’à ce que tu sois vraiment bien détendu.e et que tu aies oublié que tu avais ce sujet à résoudre.
Car une fois ton cerveau reposé et disponible, tu trouveras plus facilement en toi la solution.

Pour faire cesser tes doutes, recentre ton esprit.

Tu peux me dire en commentaire (ou via le formulaire de contact) ce qui te fait douter ce moment et quel type de profil tu penses être. Je serais ravie de te lire 😀
En tant que coach pour ados et jeunes adultes, je suis tout à fait capable de t’aider à prendre confiance en toi et avancer dans ta vie. Alors, n’hésite pas à réserver ta séance d’essai gratuite de 30min !

Pour ne rien manquer, inscris-toi dès maintenant à la Newsletter (en bas de la page) afin de recevoir directement le prochain article dans ta boîte mail 😉

Et pour finir

Je te laisse sur ces recommandations :
– TEDx : « A la découverte de notre cerveau» (18min) Albert Moukheiber – TEDxLaRochelle
– Article : « Organiser ses idées de façon créative et efficace : le mind mapping »


La Newsletter

Envie de réussir ta vie tout en t’épanouissant ? Rejoins la communauté Born To Shine !
Inscris-toi pour recevoir chaque mercredi la dernière actu de Born To Shine directement dans ta boîte mail (le dernier article du blog ou épisode du podcast) !

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Newsletter

Inscris-toi pour recevoir chaque mercredi mes conseils pour trouver TA voie & réussir tes études directement dans ta boîte mail ! 💌

Et découvre immédiatement, ton 🎁 cadeau de bienvenue !

Challenge Gratuit

3 jours pour trouver TA voie étudiante

Un challenge gratuit en 3 jours pour trouver tes voeux ParcourSup

Du Mercredi 19 au Vendredi 21 Janvier


*Accès Replay pour les inscrites

Guide Gratuit

Pour trouver ta propre voie étudiante !

Tu es stressée par tes choix d’orientation post-bac et tu ne veux pas prendre le risque de te tromper de voie ?!

Télécharge mon guide gratuit dans lequel je partage mes meilleurs conseils pour t’aider à trouver ta propre voie et réussir tes études !

💌 Inscris-toi à la Newsletter Born To Shine et reçois ton 🎁 de bienvenue !

YEAH !
Ton inscription a bien été prise en compte

 Tu vas recevoir ton Bonus directement dans ta boite mail d’ici quelques minutes .
Si tu ne le vois pas d’ici 24h, pense à vérifier tes spams.

Sophie <3